Antoine Decourt

Antoine Decourt, chargé de mission « opendata » à Angers Loire Métropole

Antoine DecourtQui es-tu, que fais tu et dans quel coin de la région Angevine es-tu ?

Après un master « Ville, Territoire et Gouvernance » à l’Université d’Evry », je suis parti vivre (et travailler dans un vignoble « sustainable ») durant une année en Nouvelle-Zélande.

A mon retour, je me suis professionnalisé dans le journalisme.

J’ai notamment écumé les titres de presse locale à Poitiers, ville d’où je suis originaire.

Tout en continuant mes activités de journaliste, mon intérêt pour la chose numérique m’a également amené à conduire des projets web, principalement lié à l’information, et à m’intéresser à des sujets innovants comme l’opendata.

Ce qui m’amène à être désormais chargé de mission « opendata » à Angers Loire Métropole.

Je viens donc de poser mes valises à Angers.

 

Quel matériel utilises-tu ?

La collectivité met à ma disposition un PC portable.
Pour mon usage personnel, j’utilise le très classique MacBook Pro, et je pianote au quotidien sur un Samsung Galaxy (S2).

 

Quels logiciels utilises-tu au quotidien ?

La suite Microsoft et le webmail Outlook. Bien que ma préférence va à la suite LibreOffice.

Je suis un fervent utilisateur d’Evernote et de Google Keep pour mes prises de note.

J’utilise énormément les outils Google liés au Drive, notamment Fusion.
Puis tout également : Prezi, Storify, Infogram, Datawrapper, etc

 

Quels sites fréquentes-tu au quotidien ?

Wired, PcInpact, Next Web et ma flopée de divers flux RSS (via Netvibes) pour ma veille techno.

Prismatic, pour tout ce qu’il m’offre de découvertes.

Ce dernier est lié à mon compte twitter (@elchiquito), que j’optimise en nombre de « following » afin d’avoir une curation exhaustive et qualitative sur les sujets qui m’intéressent.

 

Quel est ton rêve, ton souhait, en matière de technologie(s) ?

Je souhaite que la technologie améliore et optimise mon quotidien, sans qu’elle l’envahisse.

Un vœu pieux que je veille à respecter.

 

Quels sont tes coins préférés dans la région Angevine ?

Je débarque fraîchement dans la région. Alors, mon premier coup de cœur ira à l’île de Béhuard.

Et si tu nous recommandais un geek angevin à suivre, qui serait-il/elle ?

Je suis encore rendu à découvrir les geeks angevins.

Pour l’instant, ma préférence va à Yoann Digue (@YoDigue) pour sa veille techno locale.