Emmanuel Benoît

Emmanuel Benoît, développeur et administrateur Linux

 

Emmanuel Benoît

Emmanuel Benoît

 

Qui es-tu, que fais tu et dans quel coin de la région Angevine es-tu ?

Je m’appelle Emmanuel Benoît, je suis développeur, et parfois admin Linux, en fonction des besoins.

Depuis quelques années, je travaille principalement sur de l’informatique de laboratoire, plus spécifiquement sur l’automatisation de processus expérimentaux – tout d’abord via des vacations à l‘INSERM, et maintenant en indépendant. Cela ne m’empêche pas de réaliser aussi des prestations de régie de serveur ou de développement, à condition que ces prestations restent brèves.

Je vis depuis l’an dernier à Saint-Lambert-la-Potherie.

 

Quel matériel utilises-tu ?

Comme ordinateur de bureau, j’ai un Core i7 bourré de RAM avec une paire d’écrans, parce que c’est toujours mieux pour le dev (je n’arrive plus à travailler efficacement avec un seul écran). J’ai aussi un vieux portable Asus qui n’a de portable que le nom, comme il fait le poids d’une demi-enclume – à utiliser seulement en cas de nécessité absolue donc.

Sinon, dans ma cave, j’ai un vieux NAS LaCie reconverti en machine de sauvegarde, un serveur de fichiers, un « serveur fourre-tout » qui me sert de DNS et MX secondaire entre autres (vive les machines virtuelles!), et une paire de machines qui servent de routeurs. Il devrait y en avoir plus, notamment pour la téléphonie, mais je n’ai pas eu le temps de m’en occuper pour l’instant.

Et enfin, j’ai un HTC Desire.

 

Quels logiciels utilises-tu au quotidien ?

Hum… xterm ? 😉

Plus sérieusement, je tourne sous Debian pour les serveurs et Ubuntu pour les desktops (mais je pense que cela va changer très rapidement – plus ça vient, et plus Ubuntu me donne des boutons).

Sur le desktop, j’utilise :

  • WindowMaker comme gestionnaire de fenêtre, parce que 12M de mémoire occupée au bout de 2 mois d’uptime, ça l’fait,
  • Firefox pour naviguer, Thunderbird pour le mail,
  • Xine pour les vidéos, Amarok pour la musique,
  • en fonction des travaux en cours, soit vim soit Eclipse,
  • là aussi en fonction des situations, soit subversion soit, plus rarement, git.

 

Quels sites fréquentes-tu au quotidien ?

En vrac: Twitter, Slashdot, OWNI, Le Monde. Quand j’ai le temps. Le reste, c’est très aléatoire, ça dépend de la réponse à la question « De quelles informations ai-je besoin? » – j’utilise pour cela Scroogle.

 

Quel est ton rêve, ton souhait, en matière de technologie(s) ?

Que les gens prennent conscience du fait que, certes, l’informatique est un outil, mais que c’est un outil infiniment plus complexe qu’un marteau et qui tend à devenir au moins aussi dangereux qu’une voiture (après tout, on a peu de chances de contribuer à vautrer des systèmes de contrôle d’installation d’enrichissement nucléaire en conduisant une voiture, non ?) – mais que ce n’est pas une raison pour abandonner, ni pour céder le contrôle à une tierce partie (que ce soit un état ou une compagnie privée).

Mais bon, faut pas rêver.

 

Quels sont tes coins préférés dans la région Angevine ?

Là, je passe – je ne suis sur le coin que depuis deux ans (probablement de manière assez définitive cela dit), je n’ai pas vraiment pris le temps d’aller me balader, ce qui est fort dommage.

 

Autre chose à dire ?

J’ai tendance à rejoindre le point de vue de Laurent Maupoint en ce qui concerne la définition de « geek ». C’est un peu consternant de voir le nombre de conversations qui ressemblent à :

<< J'suis trop un geek!!!!
- Ah bon, pourquoi donc?
- Je tweete depuis mon iWhatever!!!!- Ah. >>

Désolé, mais ce n’est pas vraiment ce que j’entends par « geek ». C’est vraisemblablement un peu snob, mais c’est comme ça.

 

Et si tu nous recommandais un geek angevin à suivre, qui serait-il/elle ?

Là encore c’est une question difficile, le peu de gens que je connaisse dans le coin ayant déjà été interviewés. Donc – je passe.