Isabelle Dulau

Isabelle Dulau, journaliste presse spécialisée entreprise, agro-alimentaire et développement durable

Isabelle Dulau

Isabelle Dulau

 

Qui es-tu, que fais tu et dans quel coin de la région Angevine es-tu ?

J’habite à Sermaise (entre Jarzé et Beaufort-en-vallée), 350 habitants et une école.  

Je suis originaire de Touraine, Lilloise de coeur, bretonne et martiniquaise d’adoption.

Je suis journaliste pour la presse spécialisée depuis 9 ans et sous statut pigiste depuis 3 ans.

Mes spécialités sont les sujets qui touchent à la vie des entreprises et l’agroalimentaire.

Mon premier métier était chef de projet recherche et innovation dans un centre technique agroalimentaire à Quimper.

 

Quel matériel utilises-tu ?

J’ai travaillé pour la première fois sous Mac en 1994 au BDE de l’IAAL (école d’ingénieur en agroalimentaire à Lille).

C’était un Mac Plus et à l’époque non compatible avec PC.

Puis, quand j’ai intégré la rédaction d’Inter-Entreprises en 2003 (magazine économique sur les Antilles-Guyane), il n’y avait que des Mac (eMac).

Là, j’ai été séduite et quand il a fallu changer l’ordinateur familial, c’est mac qu’on a choisi.

Et récemment, j’ai acquis un iPad et un clavier Zagg Logitech qui transforme la tablette en notebook.

 

Quels logiciels utilises-tu au quotidien ?

En dehors des logiciels de la suite iLife, Dropbox et Freemind pour le mindmapping et j’essaye de me familiariser avec les logiciels de PAO comme GIMP et de data-visualisation.

 

Quels sites fréquentes-tu au quotidien ?

Les appli presse pour iPad (Les echos, Usine Nouvelle (format iPod), le Monde, Libé, le Figaro) et netvibes pour le suivi des flux rss, Dropbox, Twitter, blogger (pour mon blog), yippy

 

Quel est ton rêve, ton souhait, en matière de technologie(s) ?

Un ordinateur à commande tactile et vocale positionnée à l’horizontale comme une feuille de papier A3.

Une sorte d’Ipad géant.

 

Quels sont tes coins préférés dans la région Angevine ?

Les bords de Loire sont magiques, mais ils sont déjà très mis en avant.

Alors un petit coup de coup de cœur pour les bois et le bocage baugeois et Malagué.

 

Autre chose à dire ?

Je ne suis pas une geek à proprement parler, je ne crée rien j’utilise et je suis à l’affût des solutions qui peuvent simplifier mon travail où qui vont le modifier.

 

Et si tu nous recommandais un geek angevin à suivre, qui serait-il/elle ?

Vincent Melocco, je ne le connais pas directement mais j’apprécie ses tweets.