Les Google Glass sont arrivées à Angers

Une entreprise angevine décide de faire découvrir les Google Glass

C’est grâce à une initiative de l’entreprise angevine 1789.fr, dirigée par Abdel Tamrane, que les Google Glass débarquent à Angers. Cette entreprise a acquis une paire et a décidé de la faire découvrir.

Le 27 mars dernier, l’entreprise participait à une animation organisée par Angers Technopôle à destination de ses adhérents, permettant de découvrir les fonctionnalités, les applications et les perspectives de développement de ce nouvel outil. Cette même entreprise organisait également le 9 avril 2014 la 6e édition de ConnectAngers autour des Google Glass. 200 dirigeants angevins ont alors répondu présents.

Google_Glass_Explorer_Edition

Description

Les Google glass sont composés d’un seul verre qui affiche en surimposition de la vision naturelle des informations, sur le principe de la « réalité augmentée ».

Cet écran portatif placé devant l’œil droit intègre un processeur, une mémoire flash, une batterie, un appareil photo/caméra, 1 haut-parleur, 2 micros, une antenne WiFi, une connexion Bluetooth, un accéléromètre, un gyroscope et un compas. Il ne possède pas de modem 3G ou 4G : il faut donc connecter les Google Glass à un support équipé via Bluetooth pour pouvoir accéder à Internet. L’activation des commandes est essentiellement vocale.

Une commercialisation test

Google a tout récemment annoncé la mise en en vente exceptionnelle ses lunettes auprès du grand public. L’offre débutera la semaine prochaine aux États-Unis. Pour la France, il faudra probablement attendre 2015. Au prix de 1500 dollars (1080 euros), la vente aura lieu sur un site dédié sur une durée limitée. Pour l’entreprise Google, il s’agit de tester la commercialisation en masse de ses lunettes.

Pour quels usages ?

Les usages sont essentiellement ceux de la réalité augmentée : aide aux personnes handicapées ou aux travailleurs manuels, indication de sa route sans perdre de vue l’environnement, aide pour retrouver une connaissance dans la foule. Cet outil permet aussi la réalisation d’une vidéo conférence dans n’importe quelle situation. Des équipes travaillent aussi à l’intégration de cet équipement à des lunettes correctrices ou solaires, mais aussi à des lentilles.

Comme tout nouvel outil technologique, c’est à chacun de savoir ce que les Google Glass peuvent lui apporter quelque chose au quotidien, dans sa vie professionnelle, sociale ou privée. La grande proximité des Google Glass avec le corps laisse penser que cet outil peut être encore plus intrusif que le téléphone portable. Et donc comme tout outil technologique, les questions de limitation de l’usage et de dépendance sont aussi très présentes.

Un avis ?

Quoi qu’il en soit, Angers n’est pas à l’écart et participe au débat sur cet outil. Qu’en pensez-vous ?